Breaking News

Enfant timide: comment l'aider à mieux appréhender le monde?

Être timide et vivre confortablement n’est jamais chose aisée, en particulier de nos jours, dans un monde où les relations sociales sont très importantes. La timidité est le caractère d’une personne qui est craintive par rapport au monde extérieur et aux autres humains, c’est un caractère qui empêche de profiter pleinement de sa vie. Bien trop souvent, la timidité est un état d’esprit qui s’acquiert depuis tout petit. Un enfant timide qui n’est pas vite tiré de son comportement aura tendance à garder cette habitude et à grandir avec. Comment faut-il s’y prendre simplement pour aider un enfant à sortir de la timidité ?

Attisez sa confiance en lui à travers sa curiosité naturelle

C'est bien connu, les enfants sont en général très curieux. Un enfant veut tout toucher, voir de nouvelles choses, découvrir le monde qui l’entoure. Mais contrairement à un enfant hyperactif, l’enfant timide a beaucoup de mal à extérioriser sa curiosité. Il a tendance à préférer regarder de loin plutôt que de toucher, à observer plutôt que de parler. L’un des moyens les plus efficaces serait alors de faire le premier pas. Engagez la conversation avec lui et évitez de lui poser des questions qui le conduiront à vous répondre par oui ou par non. L’objectif est de stimuler sa curiosité afin qu’il puisse à son tour poser des questions. Ainsi, il pourrait être plus ouvert à parler et à s’engager dans des relations humaines.

Ne l’enfermez pas tout le temps

L’une des pires choses que vous devriez absolument éviter avec un enfant qui a l’air d’être solitaire est de le garder tout le temps à la maison. Rester entre quatre murs n’est certainement pas la chose la plus adéquate à faire. Faites le sortir, offrez lui des soirées au parc, emmenez-le lors de vos promenades et laissez-le jouer avec d’autres enfants. Si c’est possible, inscrivez-le dans des cours où il aura l’occasion de côtoyer du monde, tels que des groupes de danse, de musique ou même d’arts martiaux.

Aider un enfant à sortir de la zone de solitude qu’il s’est créé n’est pas toujours tâche aisée mais en général, il suffit de deux ou trois bonnes actions pour le pousser à voir le monde autrement que sous son angle à lui.